Chargement

Combien vous faudrait-il en plus pour vivre confortablement ?

Posté le : 11/09/2017

Selon la 6e édition du baromètre Cofidis/CSA, 51% des Français estiment que leur pouvoir d'achat va augmenter ou rester stable au cours des douze prochains mois. Et particulièrement les jeunes, ils sont 33% des 18-24 ans à penser que leur pouvoir d'achat augmentera bientôt. A contrario, les plus de 65 ans sont beaucoup plus sceptiques: 76% sont convaincus que leur pouvoir d'achat va bientôt diminuer. L’étude montre également que les Français estiment avoir besoin de 484 euros de plus par mois pour vivre «confortablement», soit 20 € de plus que l'an dernier. Pour combler ce manque, un Français sur cinq (17 %) affirme être à découvert, à chaque fin de mois.

Autres articles

Les taux des crédits immobiliers sont stables

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France sont restés au même niveau au mois d'octobre, selon une étude de Crédit Logement/CSA.

Lire la suite

Combien consacrez-vous à vos loisirs ?

En 2017, les Français consacreront en moyenne 662 euros pour leurs loisirs : c’est 61 euros de plus qu’en 2016 mais autant qu’en 2015.

Lire la suite

La baisse des taux pousse les français vers l’immobilier

Selon le dernier baromètre « Les Français, l’épargne et la retraite », la baisse des taux des produits d’épargne a modifié le comportement des ménages.

Lire la suite

Immobilier : Les professionnels restent confiants

82 % des professionnels sont optimistes pour le marché immobilier résidentiel pour les douze prochains mois, selon le baromètre trimestriel Crédit foncier / CSA.

Lire la suite

Hausse infime des taux d’emprunt

Selon le dernier baromètre Crédit Logement - CSA, le taux moyen des crédits, toutes durées confondues, a connu une hausse en mai, mais infime.

Lire la suite

La remontée des taux des crédits immobiliers s'est poursuivie en février

Le taux moyen s'établit désormais à 1,49 %, contre 1,38 % en janvier, selon l'Observatoire Crédit Logement / CSA.

Lire la suite