Chargement

Pas de réforme des APL cette année

Posté le : 08/04/2019

Le gouvernement veut mettre en œuvre la « contemporanéité » des APL, c'est-à-dire leur calcul à partir des revenus actuels du bénéficiaire et non plus ceux remontant un ou deux ans plus tôt. Dans la présentation aux parlementaires du budget 2019, l'exécutif estimait que cette mesure représenterait 900 millions d'euros d'économies sur l'année. Car les revenus actualisés seront globalement plus élevés que ceux observés deux ans auparavant, grâce à la croissance, et que cela réduira mécaniquement le montant des aides leur étant conditionnées. Mais finalement, la réforme du calcul des aides au logement (APL), destinée à les adapter en temps réel aux revenus des bénéficiaires, n'entrera pas en vigueur avant fin 2019, a annoncé vendredi le gouvernement.

Autres articles

Baisse des APL

Par mesure d'économie budgétaire, les aides personnalisées au logement (APL) vont baisser uniformément de 5 euros par mois et par foyer à partir d'octobre.

Lire la suite

Les APL baissent de 5 euros par mois

Les aides personnalisées au logement (APL), qui bénéficient à 13 millions de personnes, dont 800 000 étudiants, baissent de cinq euros par mois, à compter du 1er octobre.

Lire la suite

Les notaires passent au digital

Sur 3,8 millions d’actes authentiques établis en 2016, plus de 1,7 million l’ont été sous forme électronique.

Lire la suite

Incidences de la résidence alternée sur les aides sociales

Dans deux décisions du même jour, le Conseil d’Etat s’est prononcé sur les incidences de la résidence alternée pour le calcul de l’APL (aide personnalisée au logement) et du RSA (revenu de solidarité active).

Lire la suite

Les inégalités de patrimoine se réduisent légèrement

Début 2015, la moitié des ménages vivant en France possédaient plus de 158 000 euros de patrimoine brut et concentraient 92 % des avoirs patrimoniaux des ménages.

Lire la suite

Le gaz va grimper à tous les étages

Les tarifs réglementés du gaz d’Engie, vont grimper de 2,6% au 1er mars prochain. Sept millions de ménages sont concernés.

Lire la suite