Pourquoi les tarifs des Mutuelles flambent

25/01/2021
Thumbnail [16x6]

Selon l’UFC Que Choisir, les mutuelles affichent cette année des tarifs en hausse de 4,3%.

L’association a épluché « 623 contrats individuels, provenant de 123 organismes complémentaires différents », développe-t-elle dans son communiqué publié ce jeudi. Une hausse que l’UFC estime s’inscrire dans la droite ligne de 2019 (+4%) et 2020 (+5%). A la clé, pour ces assurés ayant souscrit une complémentaire individuelle : « un surcoût annuel médian de 79 euros, qui dépasse même les 200 euros pour près d’un assuré sur cinq ».

Cette envolée tarifaire, l’UFC-Que Choisir la constate donc pour le marché de la complémentaire santé individuelle, à différencier de la complémentaire collective (la mutuelle proposée par un employeur). Le marché de la complémentaire individuelle concerne en premier lieu les retraités et les travailleurs indépendants. +7% pour certaines complémentaires !

Dans le détail, et en se limitant à un panel de 17 assureurs pour lesquels l’association a reçu de nombreux contrats, l’UFC pointe plusieurs organismes où l’inflation médiane « approche ou dépasse » 7% : Adrea Mutuelle, Klesia, Swiss Life et Malakoff Humanis. L’UFC-Que Choisir relève en revanche dans son étude que Muta Santé, Pro BTP, la Mutuelle Générale et la MNH ont limité leur augmentation à « moins de 3% », toujours sur la base des contrats reçus par l’association.

L’association juge dans son communiqué que « certains organismes ont délibérément choisi de répercuter sur les assurés la taxe Covid, alors même que son montant est inférieur aux économies réalisées ».